formule de politesse

  •  Formule générale

– Nous vous prions d’agréer, Monsieur, nos salutations distinguées

– Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée

– Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués

– Nous vous prions d’agréer, Monsieur, nos respectueuses salutations

-Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments respectueux et dévoués

-Nous vous prions de croire, Monsieur, à l’expression de nos sentiments les plus dévoués

 

Information:


Les formules de politesse classiques assemblent 4 éléments :

Tête de phrase, facultative + Verbes + Formule d’appel + Formule de politesse finale


a) Tête de phrase :


« En vous remerciant de votre obligeance », « Dans l’attente de vous rencontrer … etc

Cette expression doit toujours être conviviale. Elle peut être avantageusement remplacée par une

phrase de conclusion avant la formule de politesse.

Attention à la concordance des sujets entre la tête de phrase et le sujet de la phrase : « En vous

remerciant de votre obligeance, je vous prie d’agréer… » (correct : « je »/ »je ») et non pas « En vous

remerciant de votre obligeance, veuillez agréer… » (incorrect : « je »/ »vous »).



Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

b) La partie verbale


C’est une combinaison de deux verbes : « Veuillez » ou « Je vous prie de », suivi de « agréer », « croire »,

« recevoir », « accepter ». S’il l’on invoque des »sentiments », employer le verbe « agréer ». S’il s’agit de

« salutations », employer les verbes « agréer » ou « recevoir ».

La formule d’appel


  • Elle désigne l’interlocuteur : « Monsieur », « Messieurs », « Cher Monsieur », « Maître », etc.
  • Si l’interlocuteur est une personne morale, on a le choix entre « Messieurs » et « Monsieur ».
  • « Monsieur, Madame » est l’usage le plus fréquent, notamment lorsqu’on ignore si le correspondant est un homme ou une femme.

La formule de politesse finale


Elle est plus ou moins conviviale : « (l’expression de) mes sentiments distingués », « (l’expression de)

ma considération distinguée « , « (l’expression de) mes sentiments dévoués », « (l’expression de) ma

profonde gratitude », etc.

Si le terme « l’expression » est omis, la formule de politesse est moins déférente.

Attention à ne pas écrire « Veuillez agréer l’expression de nos salutations distinguées ». On exprime

des sentiments, pas des salutations. Il faut écrire : « Veuillez agréer, [Monsieur], nos salutations

distinguées. »

Éviter le terme « assurance », dont la connotation hiérarchique n’est pas claire (cf. : « Veuillez agréer,

Monsieur, l’assurance de notre parfaite considération. » : à éviter)

 

 

         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.